lundi 19 décembre 2011

Bernard Lugan censuré sur I-Télé

Après un véritable psychodrame, la direction d’I-Télé a censuré un entretien que Robert Ménard avait enregistré avec l’africaniste Bernard Lugan dans le cadre de son émission quotidienne « Ménard sans interdit ». Bernard Lugan avait été invité pour présenter son essai « Décolonisez l’Afrique » qui vient de paraître chez Ellipses.
Cette décision relève de la censure et de l’atteinte à la liberté d’expression dont se réclament pourtant les journalistes. Une telle mesure montre que ceux qui se permettent de donner des leçons de démocratie, de tolérance et de « droits de l’homme » au monde entier ne supportent pas le parler vrai.

Quelle était donc la teneur des propos « scandaleux » tenus par Bernard Lugan ? Robert Ménard, avait posé à ce dernier quatre grandes questions :

1) Dans votre livre vous écrivez que les Africains ne sont pas des « Européens pauvres à la peau noire » ; selon vous, c’est pourquoi toutes les tentatives de développement ont échoué en Afrique ?

Le refus de reconnaître les différences entre les hommes fait que nous avons imposé à l’Afrique des modèles qui ne lui sont pas adaptés. Nous l’avons fait avec arrogance, comme des jardiniers fous voulant greffer des prunes sur un palmier et noyant ensuite le porte-greffe sous les engrais. C’est ainsi que depuis 1960, 1000 milliards de dollars d’aides ont été déversés sur l’Afrique, en vain. De plus, nous avons voulu européaniser les Africains, ce qui est un génocide culturel. De quel droit pouvons-nous en effet ordonner à ces derniers de cesser d’être ce qu’ils sont pour les sommer d’adopter nos impératifs moraux et comportementaux ? L’ethno-différentialiste que je suis refuse cette approche relevant du plus insupportable suprématisme. Contre Léon Blum qui déclarait qu’il était du devoir des « races supérieures » d’imposer la civilisation aux autres races, je dis avec Lyautey qu’il s’agit de pure folie car les Africains ne sont pas inférieurs puisqu’ils sont « autres ».

2) Dans votre livre vous proposez de supprimer l’aide.

Oui, car l’aide, en plus d’être inutile, infantilise l’Afrique en lui interdisant de se prendre en main, de se responsabiliser. Dans la décennie 1950-1960, les Africains mangeaient à leur faim et connaissaient la paix tandis que l’Asie subissait de terribles conflits et d’affreuses famines. Un demi siècle plus tard, sans avoir été aidées, la Chine et l’Inde sont devenues des « dragons » parce qu’elles ont décidé de ne compter que sur leurs propres forces, en un mot, de se prendre en charge. Au même moment, le couple sado-masochiste composé de la repentance européenne et de la victimisation africaine a enfanté d’une Afrique immobile attribuant tous ses maux à la colonisation.

3) Vous dénoncez l’ingérence humanitaire que vous définissez comme un hypocrite impérialisme et une forme moderne de la « guerre juste », mais n’était-il pas nécessaire d’intervenir en Libye pour y sauver les populations ?

Parlons-en. Nous sommes en principe intervenus pour « sauver » les populations civiles de Benghazi d’un massacre « annoncé ». En réalité, nous avons volé au secours de fondamentalistes islamistes, frères de ceux que nous combattons en Afghanistan. Cherchez la logique ! Violant le mandat de l’ONU et nous immisçant dans une guerre civile qui ne nous concernait pas, nous nous sommes ensuite lancés dans une entreprise de renversement du régime libyen, puis dans une véritable chasse à l’homme contre ses dirigeants. Or, le point de départ de notre intervention reposait sur un montage et nous le savons maintenant. Que pouvaient en effet faire quelques chars rouillés contre des combattants retranchés dans la ville de Benghazi ? On nous a déjà « fait le coup » avec les cadavres de Timisoara en Roumanie, avec les « couveuses » du Koweït ou encore avec les « armes de destruction massive » en Irak. A chaque fois, la presse est tombée dans le panneau, par complicité, par bêtise ou par suivisme.
Mais allons plus loin et oublions un moment les incontournables et fumeux « droits de l’homme » pour enfin songer à nos intérêts nationaux et européens, ce qui devrait tout de même être la démarche primordiale de nos gouvernants. Nos intérêts étaient-ils donc menacés en Libye pour que nos dirigeants aient pris la décision d’y intervenir ? Etaient-ils dans le maintien au pouvoir d’un satrape certes peu recommandable mais qui, du moins, contrôlait pour notre plus grand profit 1900 kilomètres de littoral faisant face au ventre mou de l’Europe ? Nos intérêts étaient-ils au contraire dans la déstabilisation de la Libye puis son partage en autant de territoires tribaux livrés aux milices islamistes ? Sans parler des conséquences de notre calamiteux interventionnisme dans toute la zone sahélienne où, désormais, nos intérêts vitaux sont effectivement menacés, notamment au Niger, pays qui fournit l’essentiel de l’uranium sans lequel nos centrales nucléaires ne peuvent fonctionner…

4) Votre conception du monde n’a-t-elle pas une influence sur vos analyses et prises de positions ?

J’ai une conception aristocratique de la vie, je dis aristocratique et non élitiste, la différence est de taille, et alors ? Depuis 1972, soit tout de même 40 ans, je parcours toutes les Afriques, et cela du nord au sud et de l’est à l’ouest, ce qui me donne une expérience de terrain unique dans le monde africaniste ; c’est d’ailleurs pourquoi mes analyses ont du poids. Dès le mois de décembre 2010, dans ma revue, l’Afrique Réelle, j’ai annoncé ce qui allait se passer en Egypte trois mois plus tard. De même, dès le début, j’ai expliqué que le « printemps arabe » n’était qu’un mirage, un miroir aux alouettes autour duquel tournaient les butors de la sous-culture journalistique cependant que, méthodiquement et dans l’ombre, les Frères musulmans préparaient la construction du califat supranational qui est leur but ultime.

Voilà les propos que les téléspectateurs d’I-Télé n’ont pas eu le droit d’entendre.

Comment riposter à cette censure ?

1) En rejoignant les centaines de milliers d’internautes qui ont visité le blog officiel de Bernard Lugan : www.bernard-lugan.com
2) En s’abonnant à la revue mensuelle par PDF L’Afrique Réelle, la seule publication africaniste libre.
3) En achetant « Décolonisez l’Afrique » (Ellipses, novembre 2011).
4) En faisant savoir autour de vous que dans la « Patrie des droits de l’homme », un directeur de chaîne de télévision peut impunément censurer un universitaire auteur de plusieurs dizaines de livres consacrés à l’Afrique, conférencier international et expert de l’ONU.

56 commentaires:

  1. Scandaleux... je vais de ce pas écrire à I Télé.

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez notre soutien. Personnellement je vous suivi avec tellement d'attention que j'ai même envie d'écrire une lettre de protestation au personnels d'I-Tele. C'est vraiment dommage qu'en plein 21 ème siècle les gens sensés se comportent encore de la sorte. Il est temps que les uns et les autres se réveillent car le déclin de l'Occident ne fait que commencer. Merci encore Monsieur Lugan pour votre travail. L'histoire et l'éternité vous en seront reconnaissant.

    RépondreSupprimer
  3. Cher Monsieur Lugan,

    Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire et encore moins à entendre. Ne vous lassez pas de les proclamer. Nous vous soutenons.

    Henry Laurent
    Paris

    RépondreSupprimer
  4. Soutien et respect à votre oeuvre victime du censeur!
    Harp ha resped dirak ho labour lakaet da fall gant ar sensor!

    RépondreSupprimer
  5. Avez-vous droit à avoir l'émission ITélé pour vos archives ? Après tout vous êtes un des auteurs de l'émission....

    RépondreSupprimer
  6. Après avoir lu quelques uns de vos ouvrages, voici mon opinion : Je vous respecte et vous admire.
    Vraiment.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connais pas la position de Blum vis à vis de la colonisation, mais c'est Jules Ferry qui a dit que les "races supérieures" doivent apporter la civilisation aux "races inférieures".

    RépondreSupprimer
  8. Monsieur Lugan
    je suis comme beaucoup scandalisé par la décision de Itélé qui est une véritable censure et un refus public de la liberté d'expression. Je le suis d'autant plus que je vous découvre et que, sans votre expérience (je n'ai de l'Afrique Noire que l'expérience d'un stage à la BIAO et plus tard de Secrétaire Général de la DCC outre , évidemment, de nombreuses lectures), vos analyses sont miennes. Pour ce qui concerne le Printemps arabe et l'affaire libyenne il en va de même et je l'ai abondamment écrit sur le blog de Ivan Rioufol!
    Il faut faire plier les censeurs.
    Lancez une pétition. Je la signerai
    gabriel Fradet

    RépondreSupprimer
  9. la vérité est toujours dérangeante

    RépondreSupprimer
  10. Pour écrire à cette misérable chaîne de désinformation, voici ses contacts :
    Par courrier :
    i>TELE
    6, Allée de la 2e DB
    75015 Paris
    Par courriel :
    communication.itele@canal-plus.com

    RépondreSupprimer
  11. Je vais acheter votre livre !

    Mr Lugan j'espère que cette histoire ne va s’arrêter là.

    RépondreSupprimer
  12. Réponse d'itélé :
    Bonjour,

    En tant que chaine d’information en continu, i>TELE a la liberté éditoriale de programmer et de déprogrammer les invités qu’elle veut en fonction de l’actualité.
    L’interview pré-enregistrée de Bernard Lugan qui devait être diffusée vendredi 16 décembre n’avait aucun lien avec l’actualité du jour ni même du moment. C’est pourquoi elle a été déprogrammée pour une interview de Zora Laghdam, chargée d’affaire à l’ambassade de Tunisie à Paris, venue faire le point sur la situation en Tunisie un an exactement après l’immolation par le feu d’un marchand en Tunisie qui avait été le coup d’envoi des printemps arabes.

    Le rôle d’une chaine d’information en continu est de toujours donner priorité à l‘information et il n’est donc pas rare de déprogrammer un invité lorsque l’actualité l’exige. C’est la liberté éditoriale de toutes les chaines d’information.

    Merci de votre compréhension,
    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  13. Vos positions ne me paraissent pas scientifiques. Ce sont au plus des opinions, des convictions. A ce titre, elles ne peuvent être prises en compte par la communauté universitaire, ce que vous ne pouvez ignorer.

    RépondreSupprimer
  14. Pourquoi - et par qui - les media sont-ils terrorisés au point de refuser l'accès à leur antenne au seul véritable africaniste de notre époque, le seul à vraiment comprendre l'Afrique et les Africains. Sans doute que la vérité dérange certains plans.
    Comme disait Guy Béart: celui qui dit la vérité, il doit être exécuté...
    Mitidja

    RépondreSupprimer
  15. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, dans notre démocratie. Et l'on va encore nous parler des Droits de l'Homme en Chine ou ailleurs, alors que nous ne sommes même pas foutus de les respecter un seul instant.
    Monde de merde...

    RépondreSupprimer
  16. Monsieur Lugan,
    Être méprisé par des imbéciles est un plaisir de fin gourmet et je salue votre droiture à ne pas vous laisser intimider par la bêtise universaliste.
    Vous avez raison d'éclairer sur leur double langage d'extrême tolérance aux errances morales de tous les progressismes à la mode et leurs postures de procureurs indignés à toute parole qui ne serait pas labelisée dans leurs cachots philosophiques.
    Je suis en train de lire "Décolonisez l'Afrique !" que je conseille vivement bien que j'eusse été friand de plus de références statistiques, pour comprendre la diversité de l'Afrique.

    RépondreSupprimer
  17. Je vous communique un lien vers une analyse des problèmes de concessions des terres agricoles en Afrique.
    C'est un point de vue libéral:
    http://www.unmondelibre.org/Bedard_landgrab_210410

    RépondreSupprimer
  18. Vu la réponse d'i-Télé plus haut. Je ne prendrai pas parti sur le fond. Mais la moindre des courtoisies de la part de la chaine eut été de prévenir l'intéressé.

    RépondreSupprimer
  19. cher monsieur lugan

    je vous lis depuis plusieurs mois et j avoue etre un fan de vos ecrit , j ai evidement acheté votre livre que je trouve trees instructif et vous soutien dans votre indignation .....
    honte à i-télé ....

    RépondreSupprimer
  20. Les citations de Léon Blum et de Jules Ferry sur les races supérieurs/inférieurs sont archi-connues et sont cités dans nombre d'ouvrage consacrés à la colonisation. Même sur internet, on peut les retrouver sur des sites abordant le sujet.
    En ce qui concerne la vision ethno-différencialiste, celle-ci est de bon sens, elle est même marxiste !
    Le philosophe marxiste Georges Politzer dans "Principes élémentaires de philosophie" parle d'"abstraction". J'en conclu donc que les universalistes sont dans l'abstraction : ils parlent de l'humanité en général, mais l'humanité en général n'existe pas : il y a différents groupes humains avec des spécificités et ces groupes humains ne sont pas interchangeables. Les universalistes pensent qu'il n'y a pas de différences entre les groupes humains et que ceux-ci sont interchangeables. Ils nient l'enracinement, la culture, les religions, le mode de vie, bref ce qui fondent les différentes civilisations.

    RépondreSupprimer
  21. Quelqu'un dit;
    "Vos positions ne me paraissent pas scientifiques. Ce sont au plus des opinions, des convictions. A ce titre, elles ne peuvent être prises en compte par la communauté universitaire, ce que vous ne pouvez ignorer."

    Parce que les positions des africanistes de l'université française sont scientifiques?
    Si vous voulez, mais au sens du matérialisme scientifique marxiste qui est la seule vulgate admise dans l'université.
    On conteste sur des faits, pas sur des impressions ou des préjugés.
    C'est ce que fait monsieur Lugan. Et c'est probablement pour ça qu'il a tant de mal à passer dans les médias qui demeurent inondés par la pensée dominante.

    RépondreSupprimer
  22. Aristide Leucate20 décembre 2011 23:41

    Cher Professeur,
    La France est aveuglée par le socialisme, pour reprendre la formule d'un livre éponyme de Philippe Nemo, et ce qui vous arrive ne m'étonne guère. Ne vous laissez pas faire. J'ai d'ailleurs rendu compte de votre dernier livre dans l'Action française 2000 dans un article intitulé "Réafricaniser l'Afrique".
    Très cordialement
    Aristide Leucate

    RépondreSupprimer
  23. C'est agréable de se faire ouvrir les yeux ainsi. Pas la peine de sortir de sciences Po pour reconnaitre que nous nous sommes faits manipuler (Lybie, Irak...) par tout le monde (politique, Média...).

    RépondreSupprimer
  24. Missive envoyée à Itélé:

    Bonjour,

    Fidèle auditeur de votre chaine au détriment de BFM TV, je pense qu'à l'avenir je me prépare à taper le numéro 15 et non 16 sur ma télécommande....

    Les analyses Africaines du Professeur Lugan sont justes et objectives, basées sur des faits et sur une grande connaissance du continent,non sur une idéologie marxiste et universitaire qu'apparemment vous préférez. Est-ce là votre rôle de journaliste de ne pas diffuser son interview?
    Vous tombez là dans le populisme démagogique de souche.

    Je n'irai pas plus loin dans un inutile monologue où semblables courriers ont dû vous parvenir.

    Je finirai juste par cet aphorisme de Heinrich von Kleist:
    ''Le journalisme français est l'art de faire croire au peuple ce que le gouvernement juge opportun de lui faire admettre''

    RépondreSupprimer
  25. Hahaha! J'adore la réponse, excusez-moi mais je ne trouve pas d'autre mot, de faux cul d'i-télé.
    Il n'assume même pas leur censure! Bon de la part d'une chaine du groupe Canal+ cela ne m'étonne pas. Pas grave! Les Français ne sont pas dupes vous savez?

    RépondreSupprimer
  26. Comment riposter à cette censure ?

    Par la diffusion des livres de Bernard Lugan...

    Livres en Famille a inscrit tous les livres de Bernard Lugan sur son site, et les diffuse très largement dans son Info-Lettre hebdomadaire !
    www.livresenfamille.fr

    RépondreSupprimer
  27. Désolé mais les analyses de Mr Lugan ne résistent pas à l'épreuve de la rigueur scientifique. Je suis géographe et je sais de quoi je parle !

    RépondreSupprimer
  28. I télé ou quand le rôle d'une chaine "d'information" est de maintenir le peuple dans l'ignorance. On notera avec quelle lâcheté et quelle malhonnêteté ils justifient leur acte !

    RépondreSupprimer
  29. Toto,
    Qu'est-ce que c'est que cet argument d'autorité pourri ?
    M. Lugan pourrait vous rétorquer "je suis africaniste, je sais de quoi je parle."
    Moi j'ai lu Karl Popper, je sais de quoi je parle...
    Hu, hu !

    RépondreSupprimer
  30. Toto,
    Vous avez le droit de le penser, mais votre statut de géographe n'est pas une démonstration ni de votre honnêteté intellectuelle, ce milieu est très marxisé, ni de la malhonnêteté intellectuelle et de l'incompétence de Bernard Lugan. Ses dizaines de livres, ses cours, son statut de spécialiste au TPI et ailleurs ne vont pas vraiment dans le sens de votre assertion.
    Mais il est vrai que nous sommes en France ou l'histoire et les sciences humaines sont tenues fermement par une idéologie.
    Sachez qu'ailleurs dans le monde, la liberté de pensée existe et que les compétences supposées ne dépendent pas de vos options politiques.
    Proposez un débat public à Bernard Lugan pour démontrer la justesse de votre argument d'autorité.

    RépondreSupprimer
  31. Je vous connais via la Nouvelle Revue d'Histoire et j'apprécie énormément vos articles ou commentaires. Courage ! La vérité finit toujours par triompher !

    RépondreSupprimer
  32. Au blaireau toto : montre tes diplômes avant de geindre

    RépondreSupprimer
  33. Je cite :
    "Toto a dit…

    Désolé mais les analyses de Mr Lugan ne résistent pas à l'épreuve de la rigueur scientifique. Je suis géographe et je sais de quoi je parle !
    21 décembre 2011 12:24 "

    Avant d’être géographe vous êtes un sophiste qui use de l'argument d'autorité.

    RépondreSupprimer
  34. Tout mon soutien indéfectible et mon admiration pour vos travaux courageux et très instructifs. J'achèterai "Décolonisez l'Afrique !". En attendant je vous écoute régulièrement sur Radio Courtoisie.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  35. J'AI PASSé 45 ANS DE MA VIE SUR LE CONTINANT AFRICAIN et je puis, je pense, avoir une certaine idée de celui- ci et de ses hommes.Vous etes Mr Lugan le meilleur voir le seul spécialiste de l'afrique qui parle vrais!.
    j'avais il y a une dizaine d'années eu l'occasion de vous croisé a yaoundé lors d'un passage avant la iéme investiture de Paul Biya.

    RépondreSupprimer
  36. Monsieur Ménard osera t'il se présenter dans une prochaine émission (après révision de son intitulé qui n'a plus de sens) avec la paire de menottes qu'il a, en d'autres temps, très ostensiblement arborée.

    NeverMore

    RépondreSupprimer
  37. Je me souviens d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, en ce temps là la parole était libre, non muselée, non réprimée, non contenue, nous nous targuions d'être le pays de la liberté d'expression et qu'en est-il aujourd'hui ?
    46ème pays après certains pays d'Afrique et d'Asie, ah, elle est belle la "démocrassie"

    RépondreSupprimer
  38. Je me souviens également qu'à l'école on nous abreuvait de leçons sur la liberté d'expression… je n'entends plus parler aujourd'hui que de ses "limites" définies au cas par cas par la nomenklatura politico-médiatique.

    RépondreSupprimer
  39. le méhariste dit: ancien appelé d'Algérie dans la coloniale (Algérie) puis dans la saharienne (peloton méharistes: Tasili n'Ajjer, Hoggar en pays targui)je lis toujours avec intèret les articles de LUGAN dans la Nouvelle Revue d'Histoire. son analyse sur l'Afrique est vrai leur culture n'est pas la notre. quant à la montée de l'islam n'oublions pas que c'est nous qui avons introduit l'islam en pays targui qui était animiste. cette montée fait peur mais à nous de nous défendre sur notre pays à nous de nous protéger et de créer nos bastions de contre attaque.

    RépondreSupprimer
  40. "J’ai une conception aristocratique de la vie, je dis aristocratique et non élitiste, la différence est de taille"
    je ne saisis pas. être aristocratique sans être élitiste ? Pourriez-vous développer ?

    RépondreSupprimer
  41. "Celui qui a dit la vérité il doit etre exécuté" par I télé ,chaine française de télévision aux méthodes marxistes !

    RépondreSupprimer
  42. La Patrie des Droits de l'Homme est depuis très longtemps déjà, quoiqu'on en dise, une dictature bananière de la pensée unique dont le but est de remplir les poches des plus menteurs, arnaqueurs et riches au détriment des personnes qui ont le défaut de voir clair et de clamer la vérité.
    Comme on le sait: La VERITE nest certainement pas bonne à diffuser lorsqu'elle contredit les mensonges des dictateurs.
    Bon courage Monsieur. Je suis de tou coeur avec vous.
    Joseph

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour M. Lugan
    Ancien technicien de la coopération, je vous soutiens entièrement. Le mal le plus grand qui a été fait à l'Afrique s'appelle "coopération et développement." Mais cela ne veut pas dire que les Africains, du moins l'élite africaine, n'en soient également responsables.
    La vérité triomphe toujours. Vous avez montré la voie et vous allez voir que beaucoup vont s'y engouffrer.
    A.G.

    RépondreSupprimer
  44. En ce début d'année, je cherche désespérément un fossoyeur pour enterrer la hache de guerre!... J'ai aussi cherché chez vous, en homme tolérant, bien que je sois loin de faire miennes vos "idées" racistes et xénophobes, dont on a déjà eu l'occasion, hélas, de constater les conséquences...
    Malheureusement, je constate que, chez vous aussi, la tolérance et le pacifisme ne font pas partie de vos "crédos"...
    Comme "vous" disiez déjà à la St-Barthélemy: "Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens"!...
    Heil!

    RépondreSupprimer
  45. A "Anonyme" du 2 janvier 2012 :
    Ce n'est pas lors de la Saint-Bartélémy que ces propos ont été prononcés, mais au siège de Béziers occupée par les Cathares. S'il y a eu une telle intolérance, elle se situait en plein moyen âge, et je ne crois pas qu'on puisse faire le paralléle avec le fascisme qui nous menace actuellement. Les propos de B Lugan n'ont rien d'intolérant, vous faites un amalgame malhonnête. Cet amalgame ressemble aux amalgames marxistes.

    RépondreSupprimer
  46. Monsieur Lugan,
    serait-il possible que les protestataires que nous sommes contre cet ordre moral qui semble s'instaurer rapidememnt , se mobilisent aussi rapidement en une association pour contrer toutes les désinformations, mensonges avérés, et censures actuelles. Cela me parait indispensables, et certainemment plus efficace que les démarches individuelles dont je ne nie pas l'importance

    RépondreSupprimer
  47. Aygalenq Jacques3 janvier 2012 20:11

    Monsieur Lugan , c'est sur Radio Courtoisie que j'apprends à l'instant la derniére sournoiserie germano-pratine !
    Je vous envoie mes encouragements avec mes meilleurs voeux !
    Et j'en profite pour envoyer un chèque à cette grande Radio qui cristallise l'honneur
    de la France !

    On les aura !

    RépondreSupprimer
  48. M. Lugan,

    Né à la fin des années 70, j'ai été toute ma scolarité victime de la propagande en vigueur dans l'Éducation nationale et suis entré à l'Université pour ainsi dire ignare et lobotomisé.

    C'est grâce à des auteurs comme vous que j'ai ouvert peu à peu les yeux. Je vous exprime donc ici ma plus profonde gratitude.

    RépondreSupprimer
  49. Michèle Strauglofe7 janvier 2012 17:26

    Cher monsieur Lugan,
    Contrairement à ce que vous prétendez la presse-les médias- ne tombe pas dans le panneau par complicité,bêtise ou suivisme mais par ORDRE.
    Il me déplaît que vous preniez des gants avec ces gens-là.

    RépondreSupprimer
  50. Monsieur Lugan ne changez rien, pour connaitre l'Afrique, je ne peux qu'adhérer à vos interventions ! Vous n'êtes en aucun cas raciste, d'ailleurs ça ne veut rien dire car bon nombre d'africains le sont alors, en particulier ceux demeurant en France !!

    RépondreSupprimer
  51. Monsieur LUGAN ,
    Bravo pour tous vos écrits sur l'Afrique . Effectivement , beaucoup de réactions négatives citées au dessus montrent que ces personnes ne connaissent absolument pas ce continent ! Il faudrait avant tout que l'Afrique se prenne en main ... Encourageons-les à s'organiser mais PAR PITIE PAS D'INGERENCE .
    Quand aux personnes qui disent que l'Université ne vous aime pas et que vous n'êtes pas une référence , c'est à mourir de rire mais surtout très triste .
    Monsieur LUGAN , continuez à nous informer comme vous le faites . Toutes mes félicitations pour votre rigueur et vos analyses pertinentes .

    RépondreSupprimer
  52. Jean-Pierre LENOIR vous témoigne sa solidarité et son indignation.

    RépondreSupprimer
  53. Toutes mes félicitations pour vos analyses pertinentes ainsi que votre éclairage sur cette France qui est aveuglée et manipulée(je pense entre autre aux moines de tibéhirine qui ont été sacrifiés)

    RépondreSupprimer
  54. Quand on a affaire à des cons, on les exclu de ses chaines préférées.
    Pour être plus précis, il faut mettre dans le même sac toutes les chaines de canal + avec une mention très spéciale pour France 24, la chaîne aux ordres de Sarkozi

    RépondreSupprimer
  55. Bonjour
    merci pour votre franc parlé et votre humanité M.Bernard Lugan et vos livres pleins de réalisme, continuede à bousculer les mentalités...
    les changement d'aujourd'hui ferons le monde de demain,i-tv chaine de désinformation et lécheurs de bottes des dirigeants et autres! ils pensent que nous téléspectateurs et citoyens,sommes les aveugles et qu' eux sont borgnes! ils affichent clairement leur position et leur pouvoir!certainement pas, nous changerons le monde d'aujourd'hui pour avoir un avenir meilleur demain connecté à la réalité telle qu'elle est et non comme ils voudrais que nous la percevons!! le moule dans lequel ils se confortent ne sera pas à la mesure des hommes intelligents...
    si vous faite une pétition je la signerai volontiers.

    je salut les internautes pour leur remarques pertinentes et leurs humanité...
    "parenthèse" je vois les ethnies comme un arc-en-ciel, s'il venait à manquer des couleurs, on aura plus plaisir à le regarder, parce que c'est l'ensemble de ces couleurs qui fait la beauté et l'harmonie de l'arc-en-ciel,donc les différences!



    RépondreSupprimer