jeudi 27 mai 2021

Emmanuel Macron au Rwanda, un cas clinique de masochisme et de mensonge historique

Drapé dans les incohérences, les omissions et les mensonges du « rapport Duclert », le président Macron vient :

1) Contre l’état des connaissances historiques, de reconnaître  « la responsabilité » de la France dans le génocide du Rwanda. Un génocide  effectué avec des machettes….arme jusque-là considérée comme peu  en usage en France…

2) De cautionner l’histoire  du génocide écrite par le régime du général Kagamé. Une histoire-propagande qui tient en trois points :

1) Le génocide était prémédité.
2) La France a soutenu les génocidaires groupés autour du président Habyarimana.
3) Le président Habyarimana a été assassiné par ces mêmes génocidaires.

Or, ces trois points ayant été définitivement balayés par les travaux du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda-ONU) consciencieusement ignorés par le « Rapport Duclert », en plus d’humilier la France, Emmanuel Macron laissera dans l’histoire l’image d’un Lyssenko de l’histoire. Il ne pourra en effet pas dire qu’il ne savait pas puisque la réfutation détaillée de cette propagande historique a été faite dans mon livre « Rwanda un génocide en questions » publié au Rocher et réédité en 2021 et que je lui ai fait directement parvenir à l’Elysée. Ce livre peut être commandé à l’Afrique Réelle.

5 commentaires:

  1. bonjour et merci pour votre chronique
    vous avez sûrement remarqué que la réponse du président Kagamé à Emmanuel Macron a été faite en langue anglaise... Une façon de "snober" la France que j'ai moi-même vécue naguère lors d'une ITV de mr Niyonkuru, numéro deux du Rwanda Devlopment board, pour le compte du magazine l'Eco austral que vous connaissez bien.
    Tout l'entretien s'est fait en anglais (avec quelques difficultés pour moi)et ce n'est qu'à la fin, au moment des salutations que ce monsieur s'est mis à parler dans un français impeccable. Conclusion : Kagamé a bien influencé ses fidèles lieutenants...
    Au plaisir de vous lire

    RépondreSupprimer
  2. Ce prétendu président de la France nous aura tout fait. Quelle honte ! Le pire étant qu'il a de fortes chances d'être réélu pour continuer son œuvre destructrice.
    Continuez à nous informer. Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  3. La réponse du président Kagamé à E Macron en langue anglaise en dit long sur la condescendance du président rwandais. J'avais remarqué cette même attitude lors de l'ITV du numéro 2 du Rwanda dévelopment board à Kigali en février 2020 pour le compte du magazine l'Eco austral. Après une heure à me creuser la tête pour trouver les bonnes formulations en anglais, mr ZEPHANIE NIYONKURU,(deputy CEO du RDB) m'avait alors salué dans un français impeccable !
    Kagamé a bine conditionné ses lieutenants et son peuple...

    RépondreSupprimer
  4. Qui est le responsable? Je lis, je cherche et on comprend rien.

    RépondreSupprimer
  5. le félon a l'habitude ( on l'a vu avec l'afrique du nord )

    RépondreSupprimer