Pages

samedi 16 novembre 2013

Libye : explication et conséquences d’un massacre


Vendredi 15 novembre, à Tripoli, les miliciens originaires de la ville de Misrata ont ouvert le feu sur une foule réclamant leur départ, faisant plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés. A la suite de ce massacre, les tireurs furent encerclés par les milices rivales qui s’emparèrent de leur quartier général. Samedi 16 novembre, ayant reçu des renforts ils tentaient de maintenir leurs positions.

Ces sanglants événements traduisent la lutte pour le pouvoir qui se déroule en Libye depuis le renversement du colonel Kadhafi. Comme les Berbères (berbérophones ou arabophones) disposent d’une milice solide, si les miliciens de Misrata étaient chassés de Tripoli, ils constitueraient alors la principale force de la capitale.
Clés d’explication d’une redistribution des cartes en cours :
  
Pour recevoir par courriel la suite de cette analyse, vous devez être abonné à l’Afrique Réelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire