Pages

mardi 30 octobre 2012

Quand la coupe de la repentance déborde


La coupe de la repentance déborde par BernardLugan

20 commentaires:

  1. Ne plus mettre sur Dailymotion: des pubs coupent le reportage sans cesse ici (au Québec), des pubs en anglais en plus, grrrr.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo et merci pour votre explication.
    Nos propres dirigeants travestissent les faits historiques au profit d'un roman national négatif à des fins politiciennes. C'est scandaleux !
    Continuez votre travail car il est de premier ordre : si les politiques prêchent le faux il est crucial que des historiens honnêtes rétablissent la vérité.

    RépondreSupprimer
  3. "La guerre civile intellectuelle", l'expression est forte mais conforme à la réalité. Combat de David contre le Goliath médiatique. 8863 vues sur Daily motion à 23h : dans le déluge de mensonges dont nous sommes abreuvés à longueur de journées vous répondez à une très forte soif de vérité. Merci

    RépondreSupprimer
  4. J'ai fait mon service militaire au Sahara (Tassili n'ajer, Hogar) en 1961/62. Certains touaregs avaient encore des ésclaves. Le méhariste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vous devez savoir monsieur que les Touaregs continuent toujours à avoir des esclaves, un militaire m'a raconté cela.

      Supprimer
  5. Il est cependant impossible de faire abstraction ici du "background" familial de François Hollande.
    Tout le monde sait tres bien que le père de François Hollande,Georges, a été un militant actif de l'algérie française voir de l'OAS, qu'il s'est meme présenté à des élections sur des listes dites d'extreme-droite et qu'il a soutenu activement Jean-Louis Tixier-Vignancour, défenseur de l'OAS et ancien "collabo" vichyste.
    François Hollande veut visiblement solder cet héritage familial par ce genre d'initiatives, peut-être sur l'invitation de ses conseillers, de lobbys ou de son propre chef

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ma connaissance çà n'a pas été dit pendant la campagne présidentielle. Pourquoi? Le Méhariste

      Supprimer
  6. source : wikipedia ou http://www.linternaute.com/actualite/politique/secrets-de-francois-hollande/ses-pactes.shtml

    RépondreSupprimer
  7. Un grand merci M. Lugan pour votre éclairage et vos analyses, il est extremement réconfortant de se savoir soutenu dans la résistance aux vagues de propagande prétendument journalistiques par des historiens courageux et inspirés comme vous l'êtes
    "A plusieurs, on se sent moins seul"

    RépondreSupprimer
  8. L'Histoire est devenue la dernière science révolutionnaire. Merci Monsieur Lugan.

    RépondreSupprimer
  9. Merci M. Lugan. Il faut dire que ce quinquennat va être la mort du parti socialiste (comme mai 69 a été la mort du parti communiste). Et les décisions que le M. Hollande est en train de prendre avec celles de tout le gouvernement constituent à la fois la cause de sa mort prochaine et les signes de son agonie. Aux Français d'anticiper le mouvement de l'histoire et d'en finir avec ce qui pourrit leur vie intellectuelle et sociale depuis l'apparition de cette République.

    RépondreSupprimer
  10. bravo et merci mr Lugan
    je vous suis depuis un bon moment et votre connaissance et votre pertinence sur des sujets dont on parle peu ou en sens unique font que je vous tire mon chapeau , la France a besoin d hommes comme vous , continuer ......

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    Bien que grand amateur de la choses historique, je ne peux m'empêcher de penser à ces propos de Georges Orwell quand je vois le comportement des nos politiques et de leurs sicaires: « Si tous les autres acceptaient le mensonge imposé par le Parti – si tous les rapports racontaient la même chose – le mensonge passait dans l’histoire et devenait vérité. « Celui qui a le contrôle du passé », disait le slogan du Parti, « a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé. »

    Je suis comme vous, pantois.

    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  12. Attendre 6 minutes et quelques pour enfin avoir une quelconque source ou référence bibliographique alors qu'entre temps on affirme des choses qui peuvent être sujets à débats (quid de la construction post fin de traite négrière de la Maison des esclaves de Gorée ?)... Décidément monsieur Lugan vous êtes de plus en plus magique. Oui oui un magicien et non plus un historien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas remarqué que Monsieur hollande avait lui aussi cité ses sources, depuis des lustres qu'il en parle !
      Il n'a pas l'air non plus avide de susciter de débat, mais je peux me tromper...
      Ce qui est certain par contre est qu'il n'a rien de magique. C'est plutôt le lapin blanc du chapeau.

      Unvilproloquisinteressealhistoireenamateuraulieuderegardercanal+lesoir

      Supprimer
    2. Peut-être que la forme du discours ou du communiqué ne sied pas vraiment à un débat de sources ? Peut-être aussi et surtout parce que Hollande n'est pas historien ?
      Pour ce qui est du débat, ce n'est pas le but de l'Etat de dire ce qui est vrai ou pas et c'est un débat d'historiens (professionnels ou pas, étudiant ou "vil prolo") en ce qui concerne le nombre de morts du 17/10/1961, mais il est clair que pour l'instant le consensus (les arguments de monsieur Lugan sont complètement irrecevables et relèvent de l'idéologie plus que de l'histoire) tend à s'établir à plusieurs morts (quelques dizaines tout au plus) due aux actions de la police française et pas forcément que des membres actifs du FLN...

      Supprimer
    3. SVP Ne confondez pas le consensus médiatique ou journalistique avec le consensus scientifique et historique.
      On sait a quel point les médias dits "mainstream" sont influençables et influencés, d'autant plus qu'ils ont quasiment tous les mêmes sources et qu'ils se copient allégrement entre eux.
      Comme le dit Le Méhariste pourquoi à cette occasion, il n'a été rappelé nulle part dans les médias l'engagement politique pour l'algérie française (et meme l'OAS) du père de François Hollande, qui a bercé l'enfance de ce dernier.
      Il me semble que le travail de journaliste est de rapporter ce genre d'information éclairante pour la compréhension du contexte de ce type d'événement.
      Car engager la responsabilité d'un pays devant l'histoire et vis à vis d'une autre nation, ce n'est pas rien.

      Supprimer
    4. Les médias ne l'ont peut-être pas mis en avant parce que la relation entre cette reconnaissance et le fait que le père de François Hollande ait pu être pour l'Algérie française ou l'OAS n'est qu'une gigantesque masturbation intellectuelle ? Sérieusement, tout le monde n'est pas victime d'un complexe d'Oedipe...
      En ce qui concerne le consensus historique, citez moi quelqu'un d'autre hormis Bernard Lugan qui soutient la thèse d'un nombre de morts ne dépassant les doigts d'une main. C'est difficile ? Normal il y en a pas...

      Supprimer
  13. pas le temps de visionner la vidéo en entier ce soir , je le ferrai dimanche , bonne soirée jy

    RépondreSupprimer
  14. S'agissant d'esclavagisme vous auriez pu parler des pirates barbaresques de la Méditerranée qui arraisonnaient les navires pillaient les marchandises qu'ils revendaient en Europe par l'intermédiaire des juifs et des grecs et vendaient les membres d'équipage et les passagers comme esclave. De plus il y avait autrefois sur la superbe route droite entre Agde et Sète une tour qui était là pour surveiller la mer et l'arrivée des pirates barbaresques qui venaient razzier les récoltes et emporter les gens valides pour les vendre comme esclaves. Malheureusement cette route à été complètement défoncée pour y installer des parcs d'attraction et je ne sais si la tour historique à été conservée. Cette piraterie barbaresque a été la raison de la prise d'Alger et de la conquête de l'Algérie. Il faudrait quand même comme le dit Saint-Loup qu'on arrête avec notre repentance à nous et qu'on remette les choses dans leur contexte historique. Le Méhariste.

    RépondreSupprimer